Les clients d’ING-Diba doivent retirer au moins 50 euros à partir de juillet

Ceux qui passent à une banque directe le font généralement dans le but d’économiser des frais. C’est pourquoi il est d’autant plus amer qu’ING-Diba resserre également la vis des coûts : à l’avenir, les clients devront payer pour des services bancaires par téléphone – et ne pourront retirer que dans des cas exceptionnels de petites sommes d’argent de la machine.

La Deutsche Bank et la Commerzbank viennent de montrer la voie : elles ont augmenté les frais de gestion des comptes. Aujourd’hui, la banque directe ING-Diba fait de même. Le nouveau patron, Nick Jue, a déclaré en novembre qu’il ne voulait pas introduire de nouveaux frais avant fin 2018.

Apparemment, il ne veut plus en entendre parler. Parce que le 1er juillet 2018, il y aura un supplément sur le compte à vue ING-Diba, comme le montre la liste des prix sur Internet.

Ce que les clients d’ING-Diba doivent payer

Les ordres de virement téléphoniques ou écrits pour le compte courant coûtent déjà 2,50 euros.
Les retraits d’espèces aux distributeurs automatiques de billets restent gratuits dans tous les pays de la zone euro – mais il y a un montant minimum : à l’avenir, les clients d’ING-Diba ne pourront retirer que des montants à partir de 50 euros.
Si vous souhaitez retirer de plus petits montants, vous devez payer 10 euros par mois.
Seule exception : si le solde créditeur du client est inférieur à 50 euros, des montants inférieurs seront également versés.
Si vous utilisez votre carte de crédit ING-Diba pour jouer dans les casinos, les bureaux de paris ou les loteries, il vous en coûtera à l’avenir 3 % par chiffre d’affaires. Au moins 3,90 euros sont dus.

ING DiBa avait déjà ennuyé ses clients en avril en abaissant les taux du call money à 0,01 pour cent.

A propos de Pierre 132 Articles
Bonjour ! Je m'appelle Pierre et je suis passionnée par le monde de la presse et l'actualité. Je poste des articles sur des tas de sujet alors je vous souhaite une bonne lecture !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*