Michael Beck est le nouveau maire

Maison sainte . Comme prévu, le trésorier Michael Beck (CDU) a remporté les élections municipales avec 56,6% des voix contre Peter Kramer (SPD, 35,7%) et Lothar Nuthmann (Verts, 7,7%).
Par Henry Kreilmann
Aujourd’hui, il n’est plus maire provisoire, mais maire officiellement élu : Michael Beck (CDU) a été élu le premier homme de la ville avec 55 pour cent. « Pour lui, le rêve d’une vie s’est réalisé », sait sa femme Ulrike, avec qui il est entré dans la salle du conseil avec une grande joie après qu’il était clair qu’il pouvait éviter de justesse le second tour du scrutin.
Le candidat Peter Kramer, qui a remporté 37 % des suffrages, le pourcentage le plus élevé depuis longtemps pour un maire social-démocrate, a été parmi les premiers à féliciter et a également reçu de vifs applaudissements comme récompense pour une campagne électorale équitable. Beck a été presque touché par la confiance des électeurs en lui : « C’est le sommet de ma carrière et je promets de rester. Demain, nous retournerons au bureau pour que la ville reste sur la bonne voie. »

Michael Beck (CDU), trésorier et adjoint au maire, avait commencé la course pour le poste de maire en tant que favori – mais il ne pouvait éviter de justesse le deuxième tour de scrutin avec 55 pour cent. Le troisième candidat, l’Alliance Green Lothar Nuthmann, a obtenu 7,82 %. Le candidat social-démocrate au poste de maire, Peter Kramer, s’est montré détendu au début de l’événement : « Je peux aborder la soirée de manière détendue, car je n’ai rien à perdre. Même s’il se remémorait une campagne électorale intense et qu’il avait encore de l’espoir pour le second tour.

Environ 140 aides ont assuré le bon déroulement de l’élection. Pour le fonctionnaire électoral Siegfried Peterburs, cela signifiait des semaines de travail préparatoire et il a souligné qu’il pouvait compter sur une équipe bien rodée qui avait fait du bon travail. L’élection elle-même s’est déroulée sans incident digne de mention. La soirée électorale à Heiligenhaus se déroule traditionnellement dans la grande salle de conférence. Sur deux écrans et une télévision, les visiteurs ont suivi la politique fédérale et locale, en lien avec des discussions intéressantes sur les résultats. Pour la première fois, le Heljensjecken a fourni la nourriture avec beaucoup d’engagement. sandwiches, bière ou autres boissons fraîches. Les recettes seront utilisées pour les activités sans cesse croissantes de l’association du carnaval. « Au cortège du carnaval, nous profiterons encore aujourd’hui d’avoir bien mangé et bien bu ici « , dit Schulze-Neuhoff. C’est typique de Heiligenhaus que tout ici va de pair, trouve-t-il.

A propos de Pierre 126 Articles
Bonjour ! Je m'appelle Pierre et je suis passionnée par le monde de la presse et l'actualité. Je poste des articles sur des tas de sujet alors je vous souhaite une bonne lecture !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*